Ah, Battlefront 2 !

Un jeu exceptionnel jouable en solo ou en ligne, de multiples modes de jeu incluant batailles terrestres et spatiales, avec toutes les factions de la saga Star Wars, de multiples héros de la franchise pouvant également être incarnés de façon temporaire (Vador, Mace Windu…)

Bref pour un jeu de 2005, rien à dire..

 

Le jeu inclut des scènes des films, on peut notamment revivre l’extermination des Jedi à travers les yeux d’un clone !

 

Quoi ? On me dit dans l’oreillette que je me trompe ? Répétez-moi ça ! Un nouveau Battlefront II a fait son apparition ? Certainement encore un honteux remake  ! Doux Jésus *prend du café et consulte les critiques du jeu*.

On accuse tous EA d’avoir ruiné la licence Battlefront mais derrière le rideau, Disney est le vrai coupable ! Premièrement, ils ont fermé le studio LucasArts et ont vendu la licence goldée du jeu à des arnaqueurs confirmés.

Mais bon, il faut bien l’essayer sans quoi point de critique. Mince, que faire, fin d’année oblige le compte en banque est à la ruine…

Ainsi, honteux de mes maigres économies, il me faut trouver un ami. Posé sur le canapé de ce poto disposant d’assez de thune pour acheter ledit jeu. Enfin je peux tâter le bousin de mes propres mains.

La pa$$ion du jeu vidéo

 

Et bien en points négatifs : ça doit être dur à faire tourner sur des ordis qui vieillissent. Ça nique la rétine par moment, les batailles sont un peu (beaucoup, énormément voire à la folie) confuses, #serveursencartons et enfin, le pire du pire, l’équilibrage du jeu à tendance paytowin/20 (EA a viré temporairement la possibilité de se buffer avec du vrai argent, certes, mais il suffit par exemple d’acheter la version du jeu à 79 euros pour bénéficier d’avantages non négligeables en jeu..)

Bref, si vous croisez un Celestin, il n’est pas impossible que vous perdiez l’affrontement parce qu’il avait de meilleurs cartes que vous. Ou bien une tête flottante, lui conférant probablement un meilleur champ de vision.

Pour ma part je considère que c’est une copie du premier Battlefront d’EA, avec de bons ajouts côté multijoueur mais avec une campagne solo inintéressante au possible.

Maintenant, le(s) point(s) positif(s) : c’est beau.

En gros, Battlefront II c’est un peu comme le film Star wars 8 : ils ont réussi à pondre une bouse intersidérale alors qu’ils disposaient d’une franchise en or et d’un budget indécent. Mais, sinon, ça a de la gueule.

 

Je vous quitte sur un Mark Hamill assez triste après avoir vu Star Wars 8

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here