On le savait, Webedia (Jeuxvideo.com, Allociné, Millenium, IGN fr…), c’est avant tout la pa$$ion du jeu vidéo. On pouvait donc imaginer qu’avec l’agent brassé par l’entreprise, il y avait largement de quoi payer les différents événements organisés tout au long de l’année. Eh bien il n’en est apparemment rien, le prochain tournoi e-sport sera financé à 100% par l’argent public.

Gros tournoi du le e-sport
Un très gros tournoi de du le e-sport, Clash Royale méritait bien ça

C’est Libération qui a révélé la supercherie : le conseil régional fournira 200 000 euros pour la mise en place de l’événement, et les villes organisatrices fourniront 140 000 euros. Ainsi, comme l’indique Libé, « la prise en charge par les pouvoirs publics de ce championnat e-sport IDF 2018, qui aura lieu le 31 mars, se montera à … 100 % ». C’est pas beau la vie quand c’est gratuit ?

Alors bien entendu, les subventions pour aider diverses associations liées au JV, ce n’est pas nouveau. Le problème ici, c’est que « les autres projets ne sont jamais subventionnés à plus de 30% par le conseil régional ». On peut donc s’interroger sur la légitimité d’un financement à 100%, surtout pour une société dont le chiffre d’affaires s’élève à plus de 200 millions d’euros en 2016 selon Le Monde.

                          Quand on me dit que j’aide Webedia avec mes impôts

Mais comment a fait Webedia pour bénéficier d’une telle aide ? Libé suggère que le lien pourrait être politique (je sais, c’est étonnant), entre Valérie Pécresse (présidente de la région Île-de-France) et Marc Ladreit de Lacharrière (grand manitou de Fimalac, société-mère de Webedia), soutien de François Fillon. Ou peut-être que le hasard fait bien les choses. Oui, ça doit être ça.

Autre petit souci qui vient s’ajouter au reste, le dossier mis en avant par Webedia pour avoir droit à ces subventions ne serait que très peu étoffé. Libé indique :

« Il ne précise pas si le tournoi sera gratuit, combien de joueurs y participeront, s’il y aura des sponsors privés, si les gagnants toucheront une récompense… Rien […] «On est surpris de voir l’importance de la subvention alors que le projet prévisionnel ne fait que trois lignes !», confie un acteur du milieu du e-sport qui souhaite garder l’anonymat. »

                                Ton anonymat est bien gardé avec nous Mistermv, ne t’inquiète pas

En bref, un petit dossier vite fait par une très grosse entreprise et hop, un tournoi à 340 000 euros financé à 100% par les fonds publics. Mirobolant. D’autres acteurs du de l’e-sport ont donc tenté de bénéficier à leur tour d’un financement intégral… Seul l’avenir nous dira s’ils recevront une réponse favorable :

Quant à la subvention dont profitera Webedia, elle pourrait (on y croit à mort) être retirée suite au dépôt d’un amendement de le part du groupe Ensemble Île-de-France :

Et n’oubliez jamais, la pa$$ion du JV avant tout.