Nous y sommes ! L’E3 2018 approche et les éditeurs commencent à teaser vos licences préférées, la presse commence à s’affoler en rédigeant les premiers articles sur une potentielle suite ou reboot d’un AAA qu’on attend forcément et surtout… les articles putaclic « Ces jeux que l’on attend cette année à l’E3 » font leur apparition.

Dedans, ne cherchez pas un brin de nouveauté ou d’inattendu, vous ne retrouverez que les jeux déjà annoncés en 2017 et avant (Days gone, Kingdom Hearts III, Call of duty VS Battlefield…). Mais ne vous en fait pas, les experts de JVLOL sont là pour vous rappeler les horreurs que vous avez préféré oublier avec le temps.

Ces jeux dont vous n’attendez plus rien tant vous avez été déçu(e)s, des licences mortes ou encore en train de se faire violer par le PDG d’une boite d’édition à coup de loot box, online inutile, open world foireux ou mode Battle Royale.

 

La conférence Electronic Arts

Pas la peine de vous rappeler ce que vaut EA en 2018. Une entreprise SJW qui veut mettre en avant les femmes fortes dans les jeux tout en rappelant  à l’homme blanc cis genre qu’il a constamment besoin d’elle pour survivre. Entre Mass Effect Andromeda qui contient des femmes Krogan chefs de clan, Battlefield V où un teaser de 3 minutes se contente de zoomer 15 fois de suite sur une soldat.e fort.e et immorte.l.l.e ou bien encore Star Wars Battlefront 2 qui possède une campagne axée sur une capitaine de l’empire talentueuse et sans pitié on comprend facilement le message que la firme veut nous faire passer.

Quelques tweets du gameplay designer de Mass Effect Andromeda

Une décision étrange quand on sait que le jeu préféré des gamers est The Witcher 3, un jeu qui rappelle sans cesse la dominance masculine lors de dialogues avec une jeune villageoise ou une bourge de haut rang à coup de membre dans le derrière.

Geralt de Riv, plus connu sous le nom du « Queutard de Blaviken »

Et en parlant de Battlefront 2, les lootbox ça vous dit quelque chose ?  Electronic Arts est sûrement l’une des premières entreprises à avoir instauré du Pay 2 Win dans un jeu online Buy 2 Play AAA.

Le record de Dislike sur Reddit détenu par EA qui annonce que OUI, Dark Vador pourra être débloqué plus rapidement en payant. Sinon il faudra compter 80H de farming. Habile.

Voici donc les jeux que l’on ne souhaite PAS voir à leur conférence :

1. Dragon Age 4

Dragon Age 3 était un jeu médiocre, surfant trop tard sur la mode des RPG open world comme The Witcher 2 et Skyrim (et en essayant de couper la route à Witcher 3, jeu tant attendu par les fans du genre qui devait sortir peu de temps après).

Avec un Dragon age 2 en deçà du précédent avec des zones encore plus vide que Breath of the Wild suivie d’un DA3 ayant inspiré par la suite l’open world vaste et ennuyant de Mass Effect Andromeda (oublié de tous après un départ aussi raté que la carrière porno d’Usul), Bioware a définitivement cessé de vivre aux yeux des fans de Baldur’s gate et Star Wars KOTOR, s’étant noyé dans une propagande SJW et une pluie de billets verts en laissant la passion du jeu vidéo menottée sur des toilettes malpropres en se faisant pisser dessus tous les jours par des hommes de chez EA en chemise de bureau.

2. Need For Speed : Battle Royale

Il y a peu de temps EA se réjouissait du succès de Fortnite et PUBG. Alors qu’Activision (son pire ennemi) vient d’annoncer le sien pour Call Of Duty et que la rumeur d’un BR chez Rockstar et Ubisoft se fait entendre au loin, il serait totalement logique de voir le mode de jeu le plus en vogue de 2018 paraître chez EA.

Sauf que c’est non, les Battle Royale commencent à envahir le marché du jeu vidéo comme Fortnite envahit la cour de récré de l’école primaire de ta ville et on commence à voir ce que ça donne pour la plupart (une petite pensée à Radical Heights, le BR en vélo par le papa de Lawbreakers… comme quoi ( ͡° ͜ʖ ͡°)) : une simple course au cosmétique.

Et vous savez très bien ce que ça signifie pour EA. En plus, on n’arrive même pas à voir comment intégrer les deux gameplay ensemble.

3. Les Sims 4 (VR Edition)

Bon déjà si vous attendez une quelconque annonce sur les Sims, laissez-moi vous dire que vous êtes soit une jeune étudiante en sortie de fac de droit (auquel cas, comment t’es arrivée ici ?), soit un mec à la virilité proche d’un pro Nintendo qui défend de tout son âme le fait que My Little Pony soit un dessin animé adapté à chaque âge. (Et qui a fait son deuil quand le tag Lolicon a été supprimé de Hentai heaven au mois de mai, mais euh, je m’égare).

Mais soyons honnêtes, de tous les DLC à sortir ce serait surement le plus mauvais, quoi de plus ennuyeux qu’un jeu en VR basé sur la vie de tous les jours. Où est le fun ? Le principe de s’évader de la réalité ? Et surtout où est l’intérêt ? Jamais personne ne fera un simulateur de vie en VR de toute façon. Bon, la raison pour laquelle tu l’attends Celestin, c’est que tu vas enfin pouvoir embrasser la Celestine virtuelle de tes rêves.

 

La conférence Microsoft

Avant de commencer à parler de la conférence, il est très important de vous rappeler qui est Microsoft, AKA L’éditeur qui n’a jamais compris ce qu’était un jeu vidéo. Big M est connu pour avoir tué tous les studios de développement passés entre ses sales doigts en commençant par RareWare, studio qui a produit d’illustres jeux pour Nintendo (pour ne citer que Donkey Kong country ou Conker’s Bad Fur Day) suivi par la suite de Bungie Studio, papa de Halo.
Alors là, les pro “lustrage de boules de streamers” qui ont gobé les OPspé de “l’indépendant” qu’est Zerator me diront “Agneugneu Sea Of Thieves est excellent” alors que le contenu de ce jeu à 70 € est encore à venir dans plusieurs mises à jour. Et pouvoir le choper dans le Game Pass ne change rien.

Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, j’aimerais que les Weebs qui ne jugent que par des J-RPG tous similaires et sans saveur remplis de teenages girls en tenues d’écolières armées d’épées magiques et lance-roquettes regardent dans cette direction. Il faut savoir que cette année Microsoft a pensé à vous car Mr. Spencer souhaite mettre en avant des jeux japonais lors de sa conférence. Alors, Shiawase ? (d’après google traduction, ça veut dire “heureux”).

1. Nier Automata 2

Le premier Nier Automata était une déception sans nom, n’ayant été utile que pour donner naissance au premier porno populaire avec android et des cosplays de twitch-whores DIY simples à faire (avec une option “visage bandé” pour les plus moches du game). Un JRPG demandant de se déplacer dans un monde incohérent, avec des cinématiques incompréhensibles similaires à un teaser de Kojima où seul les fanatiques y verront “une forme d’art ultime” tandis qu’il faudra en fait recommencer le jeu 3 fois pour obtenir toutes les réponses à nos questions.

Si vous n’avez jamais eu envie de jouer à cette bouse pour Kikoo jap c’est bien normal, pour résumer il s’agit d’un JRPG monde ouvert sans moyen de se déplacer rapidement la première partie de la première “route” du jeu, et avec une durée de vie augmentée artificiellement en vous forçant à refaire toute votre première aventure avec un autre personnage.

1. Halo 6 : Battle Royale

Soyons honnête, ça va arriver qu’on le veuille ou non. ¯\_ツ_/¯

2. Microsoft nous présente la nouvelle Citröen

Parce que Microsoft c’est aussi du Hardware (mais pas cette année ( ͡° ͜ʖ ͡°)), Phil Spencer a profité de l’E3 2017 pour révéler aux yeux du grand public kéké fans de Forza une toute nouvelle Porsche lors d’une présentation qui a duré plus de 15 minutes.

Une preuve d’un manque de contenu flagrant pour la firme de Bill Gates qui pourrait très certainement se poursuivre cette année au vu du peu d’annonces et de teasing qu’on a pu retenir avec eux.

Reste à savoir chez quel constructeur automobile se fera allègrement sucer le pot d’échappement, mais ici à la rédaction on pense à Peugeot ou Citröen (comment ça c’est le même groupe ?)

« Si vous arrivez à trouver quel est le prochain AAA que l’on va supprimer vous repartirez avec cette magnifique Porsche GT RS2! »

 

La conférence Bethesda

On ne se souvient pas forcément de la conférence Beteshda de l’E3 2017… ni de 2016… ni de 2015… En faite on a arrêté de croire en Bethesda quand on a fini par se rendre compte que c’est chaque année la même chose : TES 6 ? Non ! Skyrim ! Skyrim en VR, Skyrim en HD pack (encore inférieur à certain mods), Skyrim sur ta Switch, Skyrim dans les champs, Skyrim dans les campagnes, Skyrim dans tes chiottes.

Du coup cette année si il y a bien un jeu qu’on ne veut pas voir c’est Skyrim, donc on va vous l’épargner. (Malheureusement les leaks ont été clairs à ce sujet, du Skyrim, on va en bouffer cette année).

Todd Howard l’a bien compris : les Pro Skyrim sont aussi lourds et débiles que les Pro Zelda. Il y avait du business à se faire.

En revanche, Bethesda n’a pas attendu l’E3 pour annoncer Rage 2 et Fallout 76, l’un étant la suite du plus gros flop de ID Software (scénario proche du vide intersidéral des plaines de Breath of the Wild, des bugs graphiques jamais vu nulle part ailleurs comme des textures aux mauvais endroits (des chaises en cailloux, des déserts en tôle etc…) et un gameplay similaire au premier Doom, (qui était d’ailleurs entièrement jouable en tant que easter egg) et l’autre étant l’une des séries phares qui a su nous faire comprendre que si c’est Obsidian (New Vegas) qui développe le jeu c’est bien, si c’est Bethesda (Fallout 3 & 4 & 76) c’est mauvais.

Alors ce ne sont que des rumeurs, mais Fallout 76 serait axé survie, gestion de base et Co-op tel un Rust-like qui sortirait enfin de son early access 5 ans après la hype des survivals/craft/sandbox games que DayZ à popularisé en masse. En clair tout ce qu’on n’a pas aimé dans Fallout 4, mais en ligne et à plusieurs. Formidable ¯\__/¯

1. Doom 2 : Battle Royale

Bon en toute honnêteté, celui-ci donne envie. Pouvoir placer des finish moves sur la gueule de Dylan et l’entendre pleurer dans son micro alors que notre tronçonneuse ferait jaillir ses entrailles ajouterait un côté RP à la scène.

Mais, bien que Todd penche surement sur un Skyrim BR ou Fallout BR à l’heure où ces lignes sont rédigées, la propagation de ce mode de jeu dans l’industrie du JV en devient ridiculement grotesque au point qu’on est plus surpris de le voir mis en avant au détriment du produit de base (coucou Fortnite classique).

2. Dishonored VR

Ce ne serait pas le premier jeu VR de Bethesda sur le marché, en effet cela ne vous surprendra pas d’apprendre que Skyrim et Fallout 4 ont eu une adaptation VR (Chaotique) sur Vive (du coup autant vous dire que c’est une infamie sur PSVR… enfin bon, tout est horrible sur PSVR une fois qu’on a mit la main sur un Oculus ou Vive) mais sachez aussi qu’il y a eu un Doom VR… qu’on aurait aimé ne pas avoir.

Le jeu n’avait même pas de support pour gaucher à sa sortie alors autant vous dire que Dishonored VR sera une horreur. Déjà parce que le côté freerunning et parkour sera vomitif au possible, mais aussi parce qu’on espère ne plus entendre parler de cette série qui fait durcir le kiki des fans d’infiltrations simplifiées et sans challenges grâce aux pouvoirs mis à disposition (“gneugneugneu tu peux faire le jeu sans pouvoir t’es nul si tu les prendsbien de payer 70 € pour un jeu amputé de la moitié de son contenu ?)

3. RAGE 2

Arrêtez, s’il vous plaît. Cette licence n’a jamais donné envie d’une suite et n’en donnera jamais envie. Surtout vu la première bande annonce qui pue le côté “Trop foufou kikoulolxD” pour nous faire croire que votre jeu sera plein d’humour, de second degré et de couleur rose fushia en soutien au #PrideMonth.

Si tout ceci était absent de l’E3, ça pourrait être acceptable. Mais on sait tous que nous allons être déçus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here