[Debriefing] Roman WoW: Arthas, l’ascension du roi-liche

4
3190

Comme annoncé, on se retrouve aujourd’hui pour le debriefing du roman Arthas, l’ascension du roi-liche, par Christie Golden. Avec celui-ci, ça a été moins évident de recenser les éléments intéressants sans spoil l’ouvrage de ouf, même si la finalité reste la même, on sait dès le synopsis qu’il devient non pas méchant mais à l’opposé des valeurs qu’il défendait toute sa jeune vie. C’est ti-par, résumé !

« Sa malveillance est légendaire. Seigneur du Fléau mort-vivant, porteur de la lame runique Deuillegivre, et ennemi des peuples libres d’Azeroth, le roi-liche est une entité d’une puissance incalculable et d’une cruauté incomparable…et son âme glacée totalement dévorée par ses plans pour détruire toute vie.

Mais il n’en fut pas toujours ainsi. Bien avant que son âme ne fusionne avec celle du chaman orc Ner’Zhul, le roi-liche était Arthas Menethil, prince héritier de Lordaeron et paladin dévoué de la Main d’argent.

Lorsqu’un pestilence de non-mort menaça tout ce qu’il aimait, Arthas se lança dans une quête éperdue à la recherche d’une lame runique assez puissante pour sauver sa patrie.

Mais l’objet de ses recherches allait exiger un tribut élevé de son nouveau maître, le jetant dans une terrifiante descente vers la damnation. Le sort d’Arthas le mènera à travers les landes arctiques du nord vers le Trône de glace, où il fera face, enfin, à la plus sombre des destinée. »


Arthas

Avant Deuillegivre

  • Enfant, le meilleur ami d’Arthas se nommait Jarim et était le fils d’un éleveur de chevaux.
  • Arthas assista à la naissance d’Invincible, qui deviendra sa légendaire monture. La mère d’Invincible se nommait Crin-brillant.
  • Il avait l’habitude de rendre visites aux gens du peuple, s’intéressant sincèrement à eux. Il tenait absolument à retenir leurs noms à tous.
  • Arthas rencontra Varian Wrynn à l’âge de 9 ans, lorsque ce dernier arriva à Lordaeron en compagnie d’Anduin Lothar et du mage Khadgar, après la chute de Hurlevent.
  • Lors de ses entraînements au combat, il ne se montrait guère habile.
  • Aux alentours de 11 ans, Arthas fut entraîné au combat par Muradin Barbe-de-Bronze, frère de Magni et ambassadeur ayant ses habitudes à Lordaeron.
  • Arthas qui était alors âgé de 17 ans, alla visiter le camp d’internement dirigé par Aedelas Landenoire dans l’espoir de voir Thrall, l’orc apprivoisé.
  • La première voir qu’il vit ledit Thrall, ce fut lorsque ce dernier affronta un ours dans l’arène du camp d’internement.
  • Arthas aimait les animaux.
  • Il partagea un plateau de friandises avec Taretha Foxton, servante, qui sera connue pour avoir aidé Thrall à s’échapper.
  • La façon dont Taretha était maltraitée le rendait furieux.
  • A l’âge de 19 ans, Arthas fut intronisé dans l’ordre sacré de la Main d’argent, à la Cathédrale de Lumière de Hurlevent reconstruite.
  • Uther se porta garant de lui en tant que Chevalier de la Main d’argent, contre l’avis de certains membres de l’ordre.
  • Après Muradin, il fut entraîné au combat par Uther, afin d’apprendre les techniques de combats des paladins.
  • Lors d’une chevauchée risquée en plein hiver, Invincible chuta et se blessa mortellement. Arthas dut se résoudre à l’achever.
  • Il considérait la mort d’Invincible comme le seul échec de sa jeune vie.
  • Une fois adultes, Varian conservait l’avantage sur Arthas en combat.
  • Arthas étudia l’histoire du monde, des rois et de la nature de la magie à Dalaran durant quelques mois.
  • ll fut jaloux de Kael’Thas qui était « plus âgé, plus sophistiqué, expérimenté, puissant et d’une incroyable beauté physique, proche de la perfection. »
  • Arthas trouva que massacrer les morts-vivants étaient encore plus jouissif que tuer des orcs.
  • Il tua le nécromant Kel’Thuzad, dont le corps se décomposa aussitôt.
  • Bien qu’il fut prince, Uther restait son supérieur en tant que paladin.
  • Arthas fit le choix de purger Stratholme afin d’éradiquer la peste et les morts-vivants.
  • Le marteau béni d’Arthas se mit à briller de moins en moins, comme si la Lumière elle-même condamnait ses actes.
  • Dès son arrivée au Norfendre, il rêva de Deuillegivre.
  • L’ancien marteau béni d’Arthas repose toujours dans la caverne de Deuillegivre.

Avec Deuillegivre

  • Arthas cessa de ressentir le froid environnant.
  • Lui et ses plus fidèles officiers subirent physiquement leur séjour au Norfendre et leur destinée qui s’accomplissait: leurs chevelures devinrent blanches, leurs visages pâles et émaciés.
  • Il tua son père, le roi Terenas, oklm.
  • Il releva Invincible.
  • Arthas était d’une manière malsaine attaché aux créatures qui composait son Fléau.
  • Son âme fut la première que Deuillegivre s’appropria.
  • Il tua Gavinrad de la Main d’argent.
  • Il tua Uther le Porteur de Lumière.
  • Un simple appel mental d’Arthas suffit à rassembler ses troupes.
  • Lorsqu’il libérait un non-mort de son emprise, ce dernier mourrait définitivement.
  • Arthas et Illidan se révélèrent d’une force équivalente lors d’un combat.
  • Il se servit d’Illidan pour accomplir son destin et asseoir son pouvoir.
  • Il tua Sylvanas Coursevent et l’arracha du repos en la transformant en banshee.
  • Il tua Anasterian Haut-Soleil, le père de Kael’Thas et roi des quel’dorei.
  • Arthas -fort de sa première expérience avec Sylvanas- changea en banshees plusieurs femmes quel’dorei à la volonté de fer.
  • Il tua l’archimage Antonidas, alors à la tête du Kirin Tor.
  • Son âme fusionnant avec celle de Ner’Zhul, Arthas devint le roi-liche.

arthas&jaina

  • Arthas rencontra Jaina pour la première fois à l’âge de 11 ans. Elle en avait 10.
  • Elle faisait alors route vers Dalaran, afin d’y devenir mage.
  • Déjà enfant, Jaina n’était pas particulièrement ponctuelle.
  • Arthas et elle se moquaient souvent d’Uther dans son dos, le trouvant trop pompeux.
  • Le frère ainé de Jaina, Derek, fut tué par les orcs.
  • Jaina assista à la cérémonie d’intronisation d’Arthas au sein de la Main d’argent.
  • A l’âge de 18 ans, Jaina étudiait toujours à Dalaran et était courtisée par Kael’Thas Haut-Soleil, prince des quel’dorei.
  • Jaina mis le feu à un grimoire que tenait Kael’Thas alors qu’ils étudiaient ensemble.
  • Arthas embrassa Jaina pour la première fois lors d’une de leurs escapades hors de Dalaran.
  • Ils firent en sorte de garder leur relation secrète le temps de leurs études à Dalaran.
  • Kael’Thas les surpris néanmoins et accusa Arthas de ne pas tenir à elle, insinuant qu’il gardait cette relation secrète par honte.
  • Jaina eut l’honneur d’embraser l’homme d’osier de Lordaeron, lors de la Sanssaint.
  • Arthas et elle devinrent amants cette nuit-là. Jaina lui jura alors de ne jamais l’abandonner.
  • Jaina fut tacitement et rapidement considérée comme la future reine d’Arthas.
  • Entendre Jaina parler de leurs futurs enfants et de leur avenir mettait Arthas dans un état de choc et de profonde détresse.
  • Il finit par la friendzoner lors du Voile d’Hiver, soit trois mois après leur première étreinte.
  • Si Arthas partit si promptement à la recherche des orcs renégats, c’était dans l’espoir de penser à autre chose qu’à Jaina.
  • Jaina -en tant qu’agent spécial du Kirin Tor- et lui furent mandés par Antonidas pour enquêter sur la peste qui s’étendait en Lordaeron.
  • Jaina finit par l’abandonner, estimant ne pas pouvoir le regarder commettre des atrocités pareilles, bien qu’elle sache pertinemment que c’était la seule solution.
  • Arthas demanda à Jaina de l’accompagner au Norfendre, ce qu’elle refusa.
  • Jaina fut la seule à écouter le mystérieux prophète lorsqu’il lui ordonna de mener son peuple à l’Ouest, en Kalimdor, pour le sauver.
  • Aujourd’hui encore, lorsque Jaina pense à Arthas, une ride particulière se creuse entre ses sourcils.

div

  • Anduin Lothar, champion de Hurlevent, a une allure définitivement martiale: il porte aisément l’armure lourde et les quelques cheveux qu’il a sont noués en une courte couette. (Courtecouette courtecouette courtecouette courtecouette courtecouette..)
  • Le roi Llane Wrynn, père de Varian, fut assassiné par  la demi-orque Garona en qui il avait pleinement confiance.
  • L’entraînement au combat démarre tôt à Hurlevent: à 9 ans, Varian possédait déjà sa propre armure sur mesure.
  • Après la victoire de l’Alliance sur les envahisseurs orcs, Orgrim Marteau-du-Destin fut capturé et épargné par le paladin Turalyon.
  • Marteau-du-Destin fut exhibé dans les rues de Lordaeron, le roi Terenas Menethil ayant toutefois formellement interdit toute attaque envers l’orc.
  • Fossoyeuse était le nom donné aux dédales sous-terrains, cachots et cryptes construits sous Lordaeron. Criminels emprisonnés y côtoyaient vagabonds sans-abris et autre marchands douteux.
  • Marteau-du-Destin s’échappa de Fossoyeuse, puis du camp d’internement où il fut placé.
  • C’est une tradition chez les humains de nommer leurs montures d’après un adjectif. Celle de Terenas se nommait « Courageux », et celle d’Uther « Inébranlable ».
  • Les sujets de Terenas lui en voulaient de leur imposer des taxes afin d’entretenir les camps d’internements pour les orcs au lieu de simplement exécuter ces derniers.
  • Dalaran et par extension le Kirin Tor n’a pas pour habitude de s’impliquer dans la politique et les manœuvres militaires.
  • A l’âge de 16 ans, Calia Menethil, soeur d’Arthas, fut fiancée de force au seigneur Prestor. Révoltée, elle fit jurer à Arthas de ne jamais imposer de tels choix à sa propre descendance.
  • Varian devint roi à l’âge de 18 ans.
  • Kael’Thas était soupçonné de faire partie des Six, le convent secret des magi de haut-rang de Dalaran.
  • Kael’Thas disait à l’époque des orcs qu’ils étaient stupides pour s’être autorisés à devenir dépendants d’une énergie corruptice. (lel)
  • Kel’Thuzad fut renvoyé de Dalaran pour ses pratiques nécromantiques.
  • A la tête de ce qu’il baptisa « la Horde », Thrall attaqua les camps d’internements pour libérer les orcs captifs, allant jusqu’à raser Fort-de-Durn.
  • Terenas puis Antonidas renvoyèrent tout deux le mystérieux prophète, refusant de lui accorder du crédit.
  • Les premiers chevaliers de la mort apparurent lors de la Deuxième Guerre.
  • Le Fléau est une création de la Légion ardente.
  • Stratholme était une belle cité et un port prospère, la fierté du nord de Lordaeron. C’est là-bas qu’Uther fut intronisé paladin de la Main d’argent.
  • Sur le socle de Deuillegivre étaient inscrits ces mots: « Quiconque prend cette épée s’empare d’un pouvoir éternel. Comme la lame tranche la chair, le pouvoir balafre l’esprit. »
  • Sylvanas Coursevent était l’ancienne générale des forestiers de Quel’Thalas.
  • Sylvanas avait deux soeurs, Alleria et Vereesa, ainsi qu’un frère, Linath.
  • Alleria est présumée morte, disparue à travers la Porte des Ténèbres.
  • Une vieille comptine elfe: « Anar’alah, anar’alah belore, quel’dorei, shindu fallah na… » signifie: « Par la lumière, la lumière du soleil, hauts elfes, nos ennemis font une percée… ». Elle est connue comme « La lamentation des Bien-nés » et peut être écoutée ici. Il semblerait cependant que « quel’dorei » ait été remplacé par « sin’dorei », qui signifie « elfes de sang » plutôt que « hauts elfes ».
  • Le Grand Apothicaire Faranell créa pour la Dame Noire, une peste capable de tuer à la fois humains et non-morts.
  • Sylvanas allume elle-même tous les ans, l’homme d’osier lors de la Sanssaint de Fossoyeuse.
  • Deuillegivre a été forgée par les seigneurs de l’effroi, et Ner’Zhul conféra à la lame le pouvoir de voler les âmes.
  • Les nérubiens descendent des Aqirs, une race arachnide fière et ancienne qui se complaisait à détruire tout ceux qui ne leur ressemblaient pas.
  • Quel’Thalas était protégé par de puissants enchantements et la muraille intérieure de Lune-Argent ne pouvait être forcée qu’à l’aide d’une clé spéciale.
  • Sylvanas continue dans sa non-mort à nommer Arthas « boucher ».
  • Elle est totalement asservie par Arthas qui n’a qu’à remuer le petit doigt pour lui infliger une grande douleur.
  • L’arme d’Anasterian Haut-Soleil se nomme « Felo’melorn ». Kael’Thas la reforgea et l’utilisa après qu’elle se fut détruite en heurtant Deuillegivre. (Visiblement ce sera l’artefact mage dans l’extension à venir, Legion!)
  • Les seules incantations capables d’invoquer Archimonde se trouvent dans le livre de sorts de Medivh.
  • Les kal’dorei (elfes de la nuit) renoncèrent à leur immortalité afin de vaincre Archimonde.
  • Le roi-liche était à l’origine le chaman orc Ner’Zhul, qui tenait lui-même ses pouvoirs du seigneur-démon Kil’jaeden.
  • L’arme d’Illidan, les Lames jumelles d’Azzinoth appartenaient autrefois à un démon garde-funeste, que le kal’dorei vainquit.
  • Le mystérieux prophète est en fait Medivh: il se transforme en corbeau / le livre de sorts de Medivh est orné d’un corbeau sur sa couverture.

Et voilà, c’est tout pour Arthas. C’est un roman qui tend à confirmer que les personnes qui veulent absolument faire le bien peuvent se révéler être capable du pire lorsqu’elles tournent mal. Tout est dans l’extrême.

On se retrouve vendredi prochain pour un nouveau debriefing! En attendant, vous pouvez toujours jeter un œil sur celui du Cycle de la Haine. Rappel du planning:

Vendredi 16 octobre: l’Effondrement, prélude au Cataclysme, par Christie Golden.

Vendredi 23 octobre: Coeur-de-Loup, par Richard A. Knaak.

Vendredi 30 octobre: le Déferlement, par Christie Golden.

4 COMMENTS

  1. Intéressant, même si je savais une bonne partie du débriefing, ça fait plaisir de voir que certains s’intéressent au lore. Si tu veux en discuter d’avantage en privé sur certains débats encore mystérieux, je suis là !

LEAVE A REPLY