[Debriefing] Roman WoW: L’Effondrement, prélude au Cataclysme

3
2170

Salut à tous, voilà -un peu tard certes- le debriefing de l’Effondrement -prélude au Cataclysme- par Christie Golden. C’est un assez bon roman, constitué d’une trame principale et de pas mal d’intrigues parallèles qui le rendent intéressant. Par contre, il y a de ce fait peu de choses à relever sans craindre de spoil ces différentes intrigues. Ce titre a été ma toute première expérience en terme de roman Warcraft et je le recommande vraiment ! Synopsis:

“Il y a bien longtemps, les Elementaires destructeurs natifs d’Azeroth ravagèrent le monde jusqu’à ce que les bienveillants Titans les emprisonnent dans le Plan Elementaire. Depuis leur intervention, beaucoup d’Elementaires sont revenus en Azeroth. Au fil des siècles, des chamans comme Thrall ont communié avec ces esprits et, grâce à leur patience et leur dévouement, ont appris à calmer des brasiers ardents, à faire tomber la pluie sur des terres desséchées par el soleil, et à tempérer l’influence désastreuse des Elementaires sur le monde d’Azeroth.

Or, Thrall a découvert que les Elementaires ne prêtaient plus attention aux appels des chamans. Le lien qu’ils partageaient avec ces esprits s’est amenuisé et distendu, comme si la surface d’Azeroth elle-même subissait d’énormes pressions. Tandis que Thrall cherche à savoir ce qui tourmente les éléments troublés, il lutte pour sauver son peuple, les orcs, qui, menacés par la diminution de leurs réserves,  et l’hostilité croissante de leurs voisins elfes de la nuit, sont destinés à un avenir précaire.

Pendant ce temps, Varian Wrynn, roi de Hurlevent, envisage une action violente en réponse à la tension grandissante entre la Horde et l’Alliance, une position intransigeante qui risque de l’éloigner de ses proches, y compris de son fils, Anduin. Le jeune prince tiraillé par le doute est néanmoins fermement résolu à trouver sa propre voie, ce qui risque de le mêler aux instabilités politiques qui alarment le monde.

Le destin des grandes races d’Azeroth est nimbé d’un brouillard d’incertitude, et le comportement erratique des esprits élémentaires, si perturbant soit-il, n’est peut-être que le premier présage du sinistre cataclysme qui approche…”

Ce roman ne concentre pas assez d’informations à propos d’un seul protagoniste pour que ce soit utile de les référencer dans des catégories distinctes, je vous balance donc tout en vrac:


  • Les taurens n’apprécient guère les voyages en bateau.
  • Le vaisseau amiral de la Horde se nomme “Les Os de Mannoroth”.
  • Garrosh Hurlenfer est le fils du héros Grom Hurlenfer.
  • Grom fut le premier orc à boire le sang corrompu du démon Mannoroth, qu’il finit par tuer.
  • L’arme de Grom -qu’utilise aujourd’hui Garrosh- est la hache Hurlesang, elle a servi à tuer Mannoroth mais aussi le noble demi-dieu Cénarius.
  • Hurlesang produit un son strident lorsqu’elle est maniée, ce qui contribua à la légende de ses porteurs.
  • Cairne Sabot-de-Sang, le leader tauren, a un fils nommé Baine.
  • Après les incidents du Portail du Courroux, au Norfendre, Garrosh défia Thrall dans l’arène, et perdit.
  • Garrosh a déjà osé attaquer Varian Wrynn au sein même de Dalaran, cité neutre.
  • Varok Saurcroc, le frère du grand héros orc Broxxigar a perdu son fils Draenosh lors de la débâcle du Portail du Courroux.
  • Saurcroc “le jeune” tel qu’on l’appelle a malheureusement été relevé en tant que chevalier de la mort par le roi-liche. (On l’affronte dans ICC.)
  • Garrosh, bien que doté d’un égo démesuré, ne rechigne pourtant pas à effectuer les mêmes besognes que les soldats qu’il dirige.
  • La Horde et l’Alliance ont signé un traité de trêve temporaire après la défaite du roi-liche.
  • Eitrigg est l’un des plus proches conseillers de Thrall. Il a quitté la Horde durant la Deuxième Guerre, après la trahison dont furent victimes ses fils de la part d’autres orcs, et la réintégra lorsque Thrall en prit la tête.
  • Les Totem-de-rage sont une tribu tauren belliqueuse.
  • Les Totem-sinistres sont la seule tribu tauren à n’avoir pas rejoint la Horde.
  • Les Totem-sinistres reçoivent très tôt une instruction au combat, qui leur permet de tuer vite et bien, à mains nues ou avec n’importe quel objet leur tombant sous la main.
  • Ils sont dirigés par la perfide Magatha.
  • Les gardes du corps de Thrall sont les Kor’kron.
  • A son retour du Norfendre, Garrosh fut plus acclamé par la Horde que Thrall ne l’a jamais été.
  • Les parents de Thrall se nommaient Durotan et Draka.
  • Orgrimmar a été nommée d’après Orgrim Marteau-du-Destin, le meilleur ami de Durotan, qui lui, donna son nom à l’aride terre des orcs: Durotar. C’est Thrall qui a choisi ces noms.
  • L’orc nommé Reghar Rageterre retrouva Varian Wrynn à moitié noyé et en fit un gladiateur connu sous le nom de Lo’Gosh.
  • Lo’Gosh est le nom d’une créature lupine légendaire. Il s’agit d’un mot d’origine taur’ahe qui signifie “loup fantôme”.
  • Jaina a été prisonnière d’un rêve dans lequel elle sauvait Arthas de son sinistre destin en prenant sa place en tant que reine-liche. Elle en reste fortement marquée.
  • La campagne du Norfendre a causé plusieurs dizaines de milliers de pertes “humaines” à l’Alliance.
  • Anduin considérait Bolvar Fordragon comme un père.
  • La reine Tiffin Wrynn mourut écrasée par un rocher lors du soulèvement des Défias.
  • Le casse-croûte préféré de Jaina est le fromage de dalaran accompagné de pommes.
  • Thrall et Jaina se tutoient.
  • La grand-mère de Thrall, Geyah, est une puissante et vénérable chaman qui vit à Nagrand, en Outreterre.
  • Le grand-père de Thrall est Garad. La ville de Garadar, en Nagrand, a été baptisée d’après lui.
  • Aegwynn est vraisemblablement décédée, sûrement de vieillesse.
  • Thrall aurait donné les rênes de la Horde à Saurcroc “le jeune” s’il avait été encore de ce monde, plutôt qu’à Garrosh.
  • Magni Barbe-de-Bronze, le roi de Forgefer, a longtemps pleuré la perte de sa fille unique Moira, enlevée par les sombrefers.
  • Magni tenait rigueur à sa fille de ne pas être née du bon sexe.
  • Moira tomba amoureuse de l’empereur Sombrefer Dagran Thaurissan, qui fut assassiné.
  • Ils eurent un fils ensemble, qui porte le même prénom que son père.
  • Anduin Wrynn aime faire des calembours et semble attiré par les draenei.
  • Les Titans ont créé les terrestres, desquels découlent les nains.
  • Le deuxième prénom d’Anduin est Llane. C’est celui du père de Varian.
  • Cairne Sabot-de-Sang a toujours été contre la nomination de Garrosh à la tête de la Horde, décelant déjà en lui la folie.
  • Le nom originel de Thrall, celui que lui ont octroyé ses parents est Go’el.
  • Anduin s’intéresse de plus en plus à la prêtrise. Il ira jusqu’à bénir Baine Sabot-de-Sang, à sa plus grande surprise.
  • Remulos est un des fils du demi-dieu Cénarius. C’est lui qui enseigna le druidisme à Malfurion Hurlorage.
  • L’odeur du sang -en grande quantité- peut rendre fou un druide sous forme animale.
  • Une mak’gora est un duel d’honneur à mort afin de régler un différend, parmi les orcs.
  • Cairne Sabot-de-Sang paraît avoir l’avantage sur Garrosh en combat.
  • Anduin et Thrall se sont déjà rencontrés.
  • Taretha Foxton fut la maîtresse de Landenoire, le geôlier de Thrall lorsqu’il était gladiateur. Thrall la considérait comme sa soeur spirituelle.
  • Jaina peut contacter Varian par le biais d’un miroir magique.
  • Certains réprouvés lisent l’avenir dans les feuilles de thé.
  • Pour les taurens, la Terre-Mère possède deux yeux: le soleil “An’she” et la lune “Mu’sha”.
  • Les taurens ont appuyé l’entrée des réprouvés dans la Horde.
  • L’arme de Varian se nomme Shalamayne.
  • Le peuple nain est constitué de trois clans: les Barbe-de-bronze, les Marteaux-hardi et les Sombrefers.
  • Les taurens ont pour coutume d’incinérer leurs morts lors d’une cérémonie funéraire.

    Et voilà, c’est tout pour l’Effondrement ! On se retrouve vendredi prochain pour Coeur-de-Loup, qui se concentre sur les worgens ainsi que les elfes de la nuit. Je vous joint quelques illustrations qui figurent au début de l’Effondrement et qui représentent quelques scènes-clefs de ce roman ! N’hésitez pas à jeter un oeil aux précédents debriefings:

  • Le Cycle de la haine
  • Arthas, l’ascension du roi-liche

A bientôt ! 


photo 1photo 2photo 3photo 4

3 COMMENTAIRES

REPONDRE