La nouvelle est fracassante : Sean Murray le PDG d’Hello Games, à l’origine du jeu No Man’s Sky, a été retrouvé noyé chez lui dans sa baignoire à billets.

Cette information nous a été transmise en exclusivité  par nos confrères  de Balnéo, qui n’ont pas tenu à en dire davantage sur les circonstances de l’accident : S’est-il étouffé avec un billet vert ? Un violet ?

Reconstitution de la scène précédant l'accident
        Reconstitution de la scène qui a conduit au drame

Quoi qu’il en soit, nous savons désormais pourquoi Sean ne répondait plus aux questions des joueurs. Mais y a-t-il déjà vraiment répondu ?

Les derniers messages de Sean
             Les derniers messages de Sean, quand tout allait encore pour le mieux…

Et pourquoi vouloir à ce point cacher la vérité, M. Paul Weir, compositeur du jeu ?

2016-10-14-14_06_55-no-mans-sky-_-hello-games-travaille-toujours-dessusPour laisser aux 1000 joueurs du jeu un dernier espoir ?

(Oui oui, 1000)

2016-10-11-14_49_32-no-mans-sky-steam-charts

(Soit une baisse des joueurs de plus de 99,5% par rapport au maximum un jour atteint …)

zombieland
                   Reconstitution de la réaction à chaud de Sean

Et au passage, sur Ps4 ça ne doit pas être beaucoup plus beau, si même Shuhei Yoishida doit se justifier de la baisse d’engouement concernant du jeu.

howto
                                 La dernière image connue de Sean, quand la joie était encore palpable

Interrogé au sujet de cette tragique disparition, son cousin germain Andy Murray a répondu :

« Très franchement, moi je préfère prendre une douche, c’est plus rapide »

J’avais un doute mais finalement non, ils sont bien cousins, avec le même don.

Sean Murray ne sera en tous cas jamais oublié, tant il a su laisser une trace tangible dans le cœur des joueurs du monde entier.

RIP in peace Sean, puisse ton sourire éclairer le gaming de demain.

maxresdefault2525

Mais pas trop quand même, j’aime bien les jeux finis.

4 COMMENTS

    • Il est vrai qu’il est plus facile d’avaler une pièce qu’un billet… Notre contact a peut-être édulcoré la réalité des faits

LEAVE A REPLY